Signature convention potager Motte Tilly

Second souffle pour le potager historique du château de La Motte-Tilly (10 – Aube)

Mardi 21 mars 2017, une convention de partenariat a été signée entre l’association Chlorophylle et le Centre des Monuments nationaux. Un événement qui marque le lancement du programme de réhabilitation du potager historique du Château de La Motte-Tilly, auquel la Fondation RTE participe.

A une vingtaine de kilomètres de Provins, sur la rive gauche de la Seine, se dresse le Château de La Motte-Tilly, une élégante bâtisse datant du siècle des Lumières. Classé Monument historique depuis 1946, celui-ci est entouré d’un magnifique parc de 60 hectares qui abrite une grande variété d’arbres majestueux : tilleuls, peupliers, cèdres bleus… C’est dans ce cadre unique que Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments Nationaux, Samuel Paté, président de l’association Chlorophylle, et Catherine Labussière, sous-préfète de Nogent-sur-Seine, étaient réunis, ce mardi, pour signer une convention de partenariat. Fortement suggérée par la Fondation RTE, qui était représentée par Patrick Vergne, parrain du projet et salarié de RTE, celle-ci a pour objectif de pérenniser les actions mises en œuvre par l’association sur le site du château de La Motte-Tilly.

L’association Chlorophylle, qui depuis plus de 10 ans œuvre en faveur de l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté dans le département de l’Aube, développe en effet un nouvel Atelier Chantier d’Insertion (ACI) sur le site du château pour réhabiliter, exploiter et animer son potager historique. Les salariés en insertion y cultiveront des variétés anciennes de fruits et légumes, ainsi que des plantes aromatiques, entretiendront les espaces verts environnants et proposeront aux touristes de passage des visites guidées du potager réhabilité. Une démarche qui permettra au Centre des Monuments Nationaux de voir l’attractivité de son site renforcé, et aux salariés en insertion d’acquérir de nouvelles compétences.

Salué par tous, ce projet est un bel exemple de solidarité. De façon ingénieuse, il allie la préservation du patrimoine et l’animation culturelle de la région à l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi, tout en bénéficiant au développement économique du territoire.

Pour en savoir plus sur le projet soutenu par la Fondation RTE