12 nouveaux projets soutenus par la Fondation RTE, découvrez-les !

Le dernier Comité de la Fondation RTE de l’année 2019 s’est réuni ce mercredi 27 novembre pour accorder son soutien à 12 nouveaux projets.

• L’Atelier 3R (40 – Landes)
L’ « Établi » est une association créée le 11 Juillet 2017 à Soustons par l’université du Temps Libre Côte Sud. Elle s’est donné pour but d’accompagner l’ensemble des acteurs du sud des Landes dans la transition numérique. En lien avec une recyclerie locale, son projet vise à former des salariés au traitement de déchets électroniques.

• ELAN Jouques (13 – Bouches-du-Rhône)
« Entreprise Locale Activités Nouvelles Jouques » (ELAN Jouques) est une association Loi 1901 créée en décembre 2016 à Jouques dans les Bouches-du-Rhône. Elle a été créée afin de développer, dans le cadre de l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée, une Entreprise à But d’Emploi (EBE). Le projet consiste à regrouper sur un même site les activités pour l’instant réparties dans 6 locaux différents, afin de permettre à l’EBE de gagner en efficacité mais aussi de créer des conditions de travail favorables à l’épanouissement professionnel des salariés.

• Compagnonnage-Réfugiés (93 – Seine-St-Denis)
« Fermes d’Avenir » est une association loi 1901 créée en 2013. Elle a pour but d’installer des fermes agro-écologiques en France. Elle a par ailleurs rejoint en 2016 le groupe SOS qui gère 2400 places d’hébergements pour les personnes en exil en France. Face au double impératif de renouvellement de la main d’œuvre agricole et d’insertion sociale des réfugiés, Fermes d’Avenir a lancé en 2017 un programme de formation itinérante de 8 mois au maraichage biologique. Son projet est de consolider ce programme et créer un archipel régional pour étendre son dispositif.

• SESAM’Emploi (68 – Haut-Rhin)
L’association « Au fil de la Vie » est une association de droit privé locale à but non lucratif régie par la loi de 1908. Sa mission est d’accompagner des personnes de tous âges en situation de handicap mental par le biais de la gestion de 7 établissements médico-sociaux au sein du Pays Thur-Doller. L’association entreprend la création d’un dispositif spécifique d’évaluation, d’accompagnement et de levée des freins pour l’accès ou le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

• Un FAB LAB Mobile pour le Tiers – Lieu « La Palanquée » (34 – Hérault)
« Sète en commun » est une association loi 1901 créée le 10 Août 2016 à Sète, dans le but de créer et animer un tiers-lieu. Son projet itinérant, grâce à un fourgon mobile, sillonnera tout le territoire pour sensibiliser, former et accompagner tout public à l’utilisation de machines numériques.

• Un nouveau départ pour MIFEN (64 – Pyrénées-Atlantiques)
La « Maison d’Initiation à la Faune et aux Espaces Naturels » (MIFEN) est une association loi 1901 créée en novembre 1987. Elle a pour objectif de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi, par le biais de travaux liés à l’environnement. Le projet consiste à construire de nouveaux locaux pour optimiser les conditions de travail de ses salariés. Le lieu choisi est situé dans le centre de la partie rurale de son territoire.

• La Ferme Emmaüs Baudonne (40 – Landes)
L’ « Organisme de gestion de la Ferme Emmaüs Baudonne » (OGFEB) est une association loi 1901 créée le 15 mai 2018 à Tarnos. Son projet vise à la création et à la gestion d’une ferme agroécologique accueillant des femmes placées sous-main de justice.

• La Californie, lieu expérimental (89 – Yonne)
« Bonjour Cascades » est une association loi 1901 créée le 20 avril 2016 à Auxerre dans l’Yonne, et implantée depuis le 26 mai 2018 à Fontaines. Sa mission est de produire, accompagner et évaluer des projets expérimentaux à impact social et écologique. Elle ambitionne de développer un espace expérimental co-construit en chantier participatif et de créer un « guide de la matière » sur l’utilisation des matériaux, formalisé par un site internet et des fiches papiers.

• Une Oasis en Séoune (82 – Tarn-et-Garonne)
« Oasis en Séoune » est une association loi 1901 créée le 19 octobre 2017 à Montagudet. Sa mission est de développer une dynamique agricole, culturelle et artisanale en milieu rural tout en favorisant l’insertion professionnelle. La ferme Cadayssou se situe sur 61 hectares au cœur de ce territoire. Ses propriétaires, qui l’exploitent depuis plusieurs décennies, sont aujourd’hui dans une logique de transmission. Un groupe de trentenaires, impliqués dans la vie locale a conçu le projet de transformer le lieu en éco-ferme participative multi-activités. Le projet consiste à ouvrir le site à différents publics au travers d’animations et évènements culturels, et d’une ferme pédagogique.

• Des services de proximité en milieu rural, c’est possible (28 – Eure-et-Loir)
L’ »Association Culturelle et Sportive » (ASC Mézières) est une association loi 1901 créée en 1985 à Mézières-en-Drouais (28 – Eure-et-Loir). Implantée dans une petite commune rurale de 1100 habitants, elle œuvre localement sur des projets de développement social, culturel et sportif. Pour répondre à une demande croissante, l’association souhaite acquérir la maison voisine pour continuer des activités existantes dans de meilleures conditions et en proposer de nouvelles.

• Le Café du bonheur (45 – Loiret)
L’ « ESAT Château d’Auvilliers » est un centre médico-social accueillant plus de 100 adultes handicapés mentaux, orientés par la Maison départementale pour personnes handicapées du Loiret. Face à la distanciation du lien social dans les campagnes et la fermeture des cafés de proximité, l’ESAT souhaite créer un café, « le Café du Bonheur », dans le centre-ville d’Artenay. Son ouverture est prévue au printemps 2020.

• Le Conte’neur (35 – Ille-et-Vilaine)
La « Compagnie Artefakt » est une association loi 1901, créée en 2001 à Rennes. Sa mission est d’assurer la promotion et la production de spectacles vivants et d’autres manifestations à caractère culturel afin de donner accès à la culture dans les zones où peu – voire pas – de structures sont présentes. Son projet consiste à créer un lieu socio-culturel participatif dénommé « le Conte’neur », permettant d’accueillir les initiatives associatives, culturelles et artistiques du territoire tout en développant sa propre offre culturelle. Les activités, adressées à l’ensemble des habitants, dont les publics fragiles, permettront d’ouvrir l’accès à la culture et au loisir tout en renforçant la cohésion sociale.