L'encadrante technique de l'atelier maroquinerie explique comment sont fait les sacs

Blousons de pompiers en Ardèche: un nouveau local pour une nouvelle vie

Ses locaux à Ollières-sur-Eyrieux devenus trop petits, la Ressourcerie Trimaran déménage son atelier maroquinerie dans un nouvel espace, à quelques kilomètres de là. Retour sur l’inauguration, le 19 février dernier !

C’est en 2014 que l’association Trimaran reçoit le soutien de la Fondation Rte, puis inaugure son premier local, à Ollières-sur-Eyrieux, en Ardèche (07). Au cœur du projet, la création d’une ressourcerie pour la collecte, le tri et la valorisation des déchets. Et c’est suite à la décision du Conseil départemental d’Ardèche de réformer les uniformes de cuir de ses pompiers que lui vient l’idée d’un atelier maroquinerie ! Quatre salariés en insertion sont ainsi mobilisés environ dix heures par semaine pour transformer les blousons en porte-cartes, porte-monnaie, sac…

Depuis, les choses ont bien avancé. Ouverture d’un second local à Privas, embauche de salariés – dont certains en insertion, création de nouvelles activités : réparation de vélo, atelier bois, atelier couture… De nombreux projets se développent ! Mais avec eux, l’espace se rétrécit et les conditions de travail ne sont pas idéales pour l’atelier maroquinerie : le local ne lui étant pas uniquement dédié, les salariés doivent sortir et ranger leur matériel avant et après chaque session de travail.

L’association a donc inauguré, le 19 février dernier, un nouvel espace de 35 m² qui lui sera spécialement affecté. Constitué d’un espace de stockage pour les blousons en cuir et d’un espace de travail avec établis et machines à coudre, il permettra aux salariés, guidés par un encadrant technique, de s’atteler à la revalorisation de ce gisement. L’inauguration de ce nouveau local a rassemblé le député Hervé Solignac, la maire de Saint-Etienne-de-Serres Nathalie
Malet-Torres, des représentants de la Communauté de communes, mais aussi des partenaires, salariés, adhérents et clients de la ressourcerie. Une assemblée réunie pour saluer l’expansion de l’association Trimaran, qui ne cesse, depuis sa création en 2014, de développer son activité.