Deuxième édition du séminaire annuel de la Fondation RTE ; retour sur une belle journée d’échange.

Mardi 28 janvier, la Fondation RTE s’est réunie pour faire le bilan de l’année 2019 et poser les perspectives pour 2020. Une formidable occasion pour tous ses membres d’échanger et de partager leur expérience.

Instructeurs, correspondants régionaux (relais de la Fondation), membres du comité exécutif, parrains et marraines : ils étaient plus de 40 à participer au séminaire annuel de la Fondation RTE. Après une séance plénière, introduite par son Président Jean Pierre Desbrosses, la journée a permis de partager les actualités et les perspectives de la Fondation RTE.

Un retour sur les transformations

Les résultats et évolutions ont été nombreux en 2019, la Fondation RTE a pris le temps de les partager avec ses membres et de répondre aux différentes questions. L’année dernière, un élargissement dans la sélection de projet a été opéré afin de diversifier leur nombre et leur qualité. Cette démarche a payé car plusieurs d’entre eux ont été récompensés lors de prix ou concours au niveau national comme pour le Google Impact Challenge ou encore le Prix de la fondation La France S’engage.

Ces succès consolident les choix et efforts effectués par la Fondation RTE et participent à sa reconnaissance. Au vue de la croissance du nombre de candidatures, elle dispose d’une notoriété accomplie, au cœur de l’économie sociale et solidaire.

Une vision 2030 renouvelée et partagée

Une année de plus pour la Fondation RTE, une décennie s’ouvre avec pour boussole la « vision 2030 ». Les perspectives de 2020 et à plus long terme ont été échangées. La stratégie de la Fondation et le rôle de chacun de ses membres se réaffirment autour des campagnes et de leur potentiel, riches de ressources et d’entrepreneurs qui bâtissent le monde rural du XXIe siècle.

Cette année, la Fondation RTE a financé 42 projets au cœur des territoires ruraux pour une somme de 1,4 million d’euros. 78% des projets sont parrainés par un parrain ou une marraine RTE.

Des ateliers thématiques pour préparer l’avenir

L’après-midi a laissé place à deux séances d’ateliers. Une première dédiée aux rôles respectifs de chacun, instructeurs, correspondants régionaux et parrains ont ainsi participé et échangé entre pairs sur des matières différentes.

La seconde séance d’ouverture a proposé des thématiques aux choix. Le premier atelier s’est penché sur les perspectives du monde rural. Le second sur la stratégie et les pratiques d’intervention auprès des bénéficiaires, comment les soutenir et les relier entre eux. Enfin, le dernier atelier a étudié l’engagement des salariés et l’image de la Fondation, afin d’analyser les évolutions et de contribuer à leur développement.