Emmaus Lespinassière, une année riche d’évolutions

Vue de 2020, l’année 2019 peut être jugée comme très animée pour l’association.

Plusieurs chantiers de l’association ont été soutenus par la fondation RTE cette année. L’année 2019 a été marquée par la poursuite de l’aménagement du site d’implantation de cette structure innovante d’accueil et d’accompagnement de personnes détenues en fin de peine. De très nombreux chantiers ont organisés tout au long de l’année. La grande majorité d’entre eux ont été consacrés à l’activité agricole, d’autres ont également concerné les bâtiments de vie. Réalisés par les bénévoles et salariés ou par des entreprises extérieures, ces chantiers se sont déroulés dans une ambiance toujours chaleureuse. L’association a en outre été distinguée en décembre 2019 par la Fondation Crédit Coopératif qui lui a décerné le Prix national de l’inspiration en ESS.

« C’est une année de concrétisation et de confirmation » Samuel GAUTIER pour l’équipe d’Emmaüs Lespinassière.

Après d’imposants travaux qui se sont étalés sur trois ans, le bâtiment principal de cette jeune structure est désormais fonctionnel. L’association dispose maintenant de 10 chambres individuelles, d’espaces collectifs adaptés et de locaux de travail ergonomiques.

                        La ferme aquaponique pendant les travaux.

Prévue de longue date, la construction d’une serre vitrée aquaponique de 130m2 a été achevée. Financée en partie par la Fondation RTE, cette « cathédrale de bois et de verre » hébergera très prochainement un système aquaponique innovant, alliant culture de légumes et élevage de poissons, le tout fonctionnant en circuit fermé. C’est en effet en se transformant en engrais, après l’action des bactéries, que les déjections des poissons apportent aux plantes tous les nutriments nécessaires à leur croissance. Tandis que les racines des végétaux assainissent l’eau. Une expérimentation à suivre, susceptible d’apporter des éléments de réponse de ce que pourrait bien être l’agriculture de demain.