Bandeau comité 21/03

La Fondation Rte soutient 11 nouveaux projets

Le Comité exécutif de la Fondation Rte s’est réuni le 21 mars dernier. 11 projets ont été soutenus, portant à 411 le nombre de projets soutenus depuis sa création il y a dix ans !

Porté par l’association Synapse Picardie, le projet « E-inclusion en itinérance rural » consiste à offrir des formations informatiques en itinérance, dans les campagnes de la Somme (80), à des personnes bénéficiaires du RSA pour favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

En Haute-Vienne (87), l’association D’ici et d’ailleurs développe un projet d’épicerie sociale et solidaire. Accessible uniquement aux personnes en situation de précarité financière, elle interviendra également en itinérance pour assurer les livraisons aux personnes en difficulté ne pouvant pas se déplacer.

A la frontière de la Suisse, dans le Doubs (25), l’association Domicile Services étend son offre d’insertion en ouvrant un ACI (Atelier Chantier d’Insertion) spécialisé dans le traitement et la valorisation des huisseries, roues et plastiques souples. Une première sur ce territoire !

Dans l’Est du département des Hautes-Pyrénées (65), les associations LICB (Lieu d’Insertion par la Couture Broderie) et LIMB (Lieu d’Insertion par le Maraîchage Biologique) développent deux ACI : Le Fil d’Ariane, spécialisé dans la couture et la broderie et Les Jardins de Cantaous, spécialisé dans le maraîchage biologique. Une offre d’insertion attendue de longue date sur ce territoire qui en est dépourvu.

L’association Asphodèle cherche à recréer lien social et solidarité sur la commune de Péret (34). Elle développe un « espace de vie sociale » comprenant un jardin partagé et diverses activités : circuits de découverte, marchés de producteurs…

Dans le Gard (30), la SCOP GRENES développe un projet de recyclerie avec en ligne de mire un double objectif : réduire la quantité de déchets enfouis ou incinérés et offrir à un public en difficulté la possibilité de se former aux métiers de la collecte et de la valorisation des déchets ainsi que de la vente.

Place au jeu à Buis-les-Baronnies (26) et dans les villages alentour, avec l’association Mistigri, ludothèque itinérante qui favorise, autour du jeu, l’émergence de lien social sur un territoire rural où l’accès à des activités culturelles est difficile.

La SCIC TETRIS œuvre pour réduire la fracture territoriale entre le Haut-Pays de Grasse (06), en proie à la désertification économique, et le littoral urbanisé. Avec le projet « Toners d’insertion », elle se lance dans le recyclage de toners d’imprimante et d’huile alimentaire usagés, qu’elle ira collecter dans les communes rurales du Haut-Pays pour les traiter à Grasse.

A Vaumoise (60), l’association A La Bonne Ferme développe un projet innovant qui allie permaculture et insertion. Elle envisage également l’utilisation d’outils technologiques modernes pour la gestion quotidienne de la ferme. Pour lever l’ensemble des freins à l’insertion des salariés accompagnés, cet ambitieux projet est mené en partenariat avec l’association Lazare et le Relais de Soisson.

La SCIC Pain et Partage Montpellier, implantée à Fabrègues (34), structure depuis 2015 une filière locale d’approvisionnement en blé, farine et pain biologique à destination de la restauration collective. Face à son succès, la SCIC change d’échelle : accroissement de la production et de ses capacités d’accueil de salariés en insertion, tout en développant de nouveaux partenariats.