Le Fil d’Ariane, un exemple de coopération territoriale face au Covid-19.

Disposant de compétences et de machines adaptées, l’atelier d’insertion « Le Fil d’Ariane » assemble des masques de protection depuis le début de la crise sanitaire. Cette production a été réalisée en coopération avec ses équipes et les acteurs du territoire.

Touchée par la crise sanitaire qui l’a contrainte à fermer son atelier de couture et sensibilisée par le manque de protection pour les caissières dans les magasins du territoire de Lannemezan dans les Hautes-Pyrénées, Sabrina Hansen, directrice de l’association d’insertion « Le Fil d’Ariane », a décidé d’agir avec son équipe.

« Il était impossible que notre atelier reste fermé, nous avions cette capacité et cette envie d’aider et de produire des masques »

Avant de se lancer, les salariées de l’atelier ont toutes été consultées, chacune a accepté de venir fabriquer des masques sanitaires pendant cette période. Avec l’accord du Maire de la commune de Lannemezan et de la sous-préfète de Bagnères-de-Bigorre, une chaine de production a pu être mise en place dans des délais très brefs.

Sabrina Hansen

« Le plus important a été de travailler en sécurité » grâce à l’appui technique de l’ASMT (Service de santé au travail des Hautes Pyrénées) de Lannemezan.

Cet épisode a permis de renforcer des partenariats avec de nombreux acteurs locaux du territoire : L’atelier d’insertion « Recup’Actions 65 », à Tarbes, a mis en place une chaîne de désinfection et d’emballage avec une copie de la notice d’hygiène pour que les masques soient redistribués dans le respect des règles sanitaires. Les draps et tissus étaient offerts en don par Emmaüs Lannemezan et St Gaudens, et les habitants des communes alentour. La brigade de gendarmerie de St Laurent de Neste a apporté son aide, « elle nous a fait gagner un temps fou pour récupérer la matière première ». Les militaires se sont employés à effectuer la collecte pour l’atelier. Le Maire de la commune de Houeydets a également lancé un appel au bénévolat afin d’aider les couturières dans la découpe et le repassage du tissu.

La brigade de gendarmerie de St Laurent de Neste

Depuis le 24 mars 2020, Le Fil d’Ariane est passé d’une production de 60 masques par jour en début de confinement à une capacité de 200 aujourd’hui. A ce jour, plus de 8 000 masques ont été réalisés par les salariées en insertion de la structure.

Une brodeuse de l'association

Une brodeuse de l’association

Pour Sabrina Hansen, cette expérience du confinement s’est révélée bénéfique pour l’image des associations et des bénévoles en général. De plus, elle sera un atout sur le CV de celles et ceux qui ont contribué à lutter contre la pandémie.

Soutenue en 2018 par la Fondation RTE, l’atelier de broderie et de couture « Le Fil d’Ariane » est une structure d’insertion installée à Lannemezan dans les Hautes-Pyrénées. Composée de neuf salariés en insertion, l’association facilite leur retour à l’emploi par l’activité économique.