De gauche à droite : Frédérique Rimbaud, déléguée générale de la Fondation Rte ; André Flajolet, vice-président de Association des maires de France (AMF), Dalida Gouram, monitrice d’atelier à la Brasserie le Petit Cristo de l’association Sésame Autisme Languedoc Roussillon ; Steffi Lowther, responsable du mécénat et de la communication de l’association Sésame Autisme Languedoc Roussillon ; Jean-Pierre Desbrosses, président de la Fondation Rte ; Wei-Ying Thang, marraine du projet ; Sylvie Sin, instructrice du projet.

Le projet « Quand des personnes autistes redonnent vie à un quartier tout entier », de l’association « Sésame Autisme Languedoc Roussillon » élu « Coup de cœur 2017 »

A l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales, Jean-Pierre Desbrosses, président de la Fondation Rte et André Flajolet, vice-président de l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF), en présence de Frédérique Rimbaud, déléguée générale de la Fondation Rte, ont remis aujourd’hui le « Coup de cœur des mairies de France » à Steffi Lowther, responsable du mécénat et de la communication de l’association Sésame Autisme Languedoc Roussillon, et Dalida Gouram, monitrice d’atelier à la Brasserie le Petit Cristo. Ce projet a pour ambition d’offrir l’opportunité aux travailleurs autistes de l’ESAT du Mas Tempié, situé à Vauvert dans le Gard, de découvrir le milieu ordinaire en les faisant travailler dans le restaurant du camping Monte Cristo, repris en gestion par l’association.

Un projet contribuant à l’insertion sociale et professionnelle des travailleurs autistes accueillis au sein de l’ESAT du Mas Tempié de Sésame Autiste Languedoc Roussillon

La reprise d’un restaurant situé à 500 mètres de ses bâtiments, au cœur d’un camping abritant pour partie des logements sociaux, s’étant présentée à elle, l’association Sésame Autisme Languedoc Roussillon a décidé de saisir cette opportunité pour pérenniser les activités de son ESAT. Elle peut ainsi valoriser la production de légumes bio issus de son activité de maraîchage, et offrir l’opportunité à ses travailleurs autistes de découvrir le travail en milieu ordinaire grâce au contact direct avec la clientèle du restaurant.

Un concours annuel destiné à valoriser les initiatives innovantes contribuant à la transition écologique, économique et solidaire des campagnes françaises

Le « Coup de cœur des mairies de France » vise à valoriser les projets soutenus par la Fondation Rte et qui contribuent pleinement à cette transition à l’œuvre dans les campagnes françaises. Des projets innovants par les alliances qu’ils créent entre efficacité économique et utilité sociale, grâce à des partenariats multiples et variés,  au bénéfice de l’homme et de son territoire.

Ce concours  s’est déroulé pour la huitième année consécutive en partenariat avec l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF). Il s’inscrit pleinement dans le cadre des relations qui unissent l’AMF et Rte pour l’aménagement et le développement durables des territoires.

La première étape du « Coup de cœur des mairies de France » s’est déroulée pendant l’été : 10 projets ont été pré-sélectionnés par les internautes, parmi les 58 projets soutenus par la Fondation Rte au cours des deux dernières années. Les projets finalistes ont ensuite été présentés sur le stand Rte au Salon des maires, du 21 au 23 novembre 2017. Maires et élus municipaux, présidents et élus de communautés de France ont été invités à voter pour leur projet favori et à désigner ainsi le « Coup de Cœur des mairies de France » de cette 8ème édition.

Deux internautes ayant pris part au vote en ligne ont également été tirés au sort pour gagner une journée d’immersion dans la structure lauréate. L’occasion pour eux de découvrir un univers où dynamisme, audace et innovation sont les maîtres-mots.

Un temps de rencontre et d’échanges autour des projets finalistes et de deux grands témoins

Une rencontre, organisée ce jeudi matin, a rassemblé les 10 porteurs de projet finalistes autour de deux grands témoins, Hugues Sibille, président du Labo de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) et Martial Saddier, député de Haute-Savoie et président de la commission « développement économique, tourisme et économie sociale et solidaire » au sein de Régions de France.

Animés par Sylvie Le Calvez, fondatrice et directrice de publication de Village Magazine / L’Acteur rural, les échanges ont permis de mettre en lumière les formidables dynamiques à l’œuvre dans les campagnes françaises pour amorcer la transition écologique, économique et solidaire de notre territoire.

 

Crédit photo: Cyril Entzmann