Les Ateliers de la Bruyère : d’un pôle laine au développement d’une nouvelle activité maraîchère

Frédéric Dohet, Délégué Général de la Fondation RTE et Christian Cubizolles, parrain de l’association, ont visité ce vendredi 16 octobre 2020 le site maraicher de l’association à Langeac, en Haute-Loire.

 

L’association Les Ateliers de la Bruyère, active depuis 1992 dans le domaine de la réinsertion professionnelle des personnes en difficulté en Haute-Loire, a reçu le soutien de la Fondation RTE à deux reprises : une première fois en 2013 pour pérenniser son activité de production de feutre de laine, un savoir-faire traditionnel en perdition sur le territoire, puis une seconde fois en 2020 afin de doter son jardin maraicher biologique situé à Langeac d’un atelier de transformation, une activité dont la continuité est assurée grâce à la mobilisation des Ateliers de la Bruyère à la suite de la faillite de l’association qui en était à l’origine.

Frédéric Dohet, Délégué Général de la Fondation RTE et Christian Cubizolles, parrain de l’association, se sont rendus à Langeac ce vendredi 16 octobre 2020 pour découvrir le nouvel espace de fabrication de l’association.

Nouvel atelier, nouvelles opportunités

Trônant au bord de l’Allier, le nouvel atelier de l’association, un vaste bâtiment de couleur verte et composé en grande partie de bois, s’intègre harmonieusement dans l’environnement du jardin maraicher et des serres qui l’entourent. Cette infrastructure permet la transformation de la production maraichère de l’association. C’est là que seront aussi les fruits et légumes des agriculteurs qui sous-traitent cette activité à l’atelier. Une fois transformée et mise sous vide, cette production biologique sera notamment destinée aux cantines publiques du département, qui doivent dans les deux prochaines années organiser leurs approvisionnements en conformité avec la loi EGalim.

Le Directeur Général de la structure, Pascal Lafont, nous confirme : « le bâtiment a pris un peu de retard à cause du confinement, mais il sera en service d’ici la fin de l’année, ce qui permettra aux salariés d’être plus nombreux (15), de travailler dans de meilleures conditions, avec une meilleure productivité et une plus grande qualité ».

En plus du soutien destiné au développement de son activité maraichère, l’association Les Ateliers de la Bruyère bénéficie depuis juillet du don de la part de RTE d’un véhicule 4×4 réformé, qui facilite les activités de foresterie et de démolition dans le BTP qu’offre l’association à ses salariés en insertion.