L’Etabli, de l’appui numérique au combat sanitaire

Marquée par la crise du Covid-19, l’association l’Etabli se réorganise dans cette situation sans précédent. Aidée par son esprit de résilience, elle s’engage aux côtés des personnels médicaux sur son territoire.

Comme l’ensemble du pays, les entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire sont au ralenti, voir pour près de 50% d’entre elles à l’arrêt. Pour pallier son manque d’activité dans l’aide au numérique sur son territoire rural, l’association l’Etabli, soutenue par la fondation RTE en 2019,  a décidé d’agir autrement.

« Ce sens de la solidarité est d’une grande importance. » Fernand Mainpain, Porteur de projet du Fab Lab l’Établi. 

Visières crées grâce à la découpe laser.

L’association l’Etabli est un Fab Lab qui agit socialement dans le Sud des Landes en mettant le numérique à la portée de tous. Sa principale mission est d’accompagner tous les acteurs du territoire (jeunes, éducateurs, doctorants, chercheurs, entreprises, artisans, porteurs de projet,…)  dans la prise en main des technologies numériques. Dans ce contexte de pandémie, non seulement, les associations ont dû arrêter des prestations qui leur étaient rémunérés, mais à la place, elles réalisent gratuitement avec des salariés et des bénévoles des systèmes de protections pour les soignants de façon bénévole et sur leur temps personnel.

« Les imprimantes avaient un but pédagogique, elles ont maintenant un intérêt sanitaire ! »

Les imprimantes de l’association, qui avaient un but de pédagogie numérique, de prototypage pour les entreprises, ont trouvé une nouvelle mission. Dorénavant elles servent à fabriquer du matériel sanitaire. Ainsi, les imprimantes 3D et la découpe laser de l’association fabriquent plus de 300 visières de protections par semaine, ces dernières sont destinées aux EPHAD de la région des Landes. De leur côté, les imprimantes 3D produisent des adaptateurs de respirateurs. Ces masques, couplés à un respirateur, permettent d’intuber des patients. L’Etabli a fabriqué 50 adaptateurs destinés à l’Hôpital de Bayonne.

Adaptateur pour respirateur réalisé avec une imprimante 3D