Mounir, Isabelle, Jean-Charles et Pauline sont au travail au cœur des 7 hectares de vigne

Vigne de Cocagne, un projet entre agroécologie et insertion

Au Domaine de Mirabeau, dans l’Hérault (34), une petite équipe s’affaire dans les vignes … c’est celle de Vigne de Cocagne ! La première exploitation-école viti-vinicole en insertion prépare déjà sa prochaine cuvée. Retour sur un projet en plein décollage.

 

En octobre 2017, lorsque le Comité exécutif de la Fondation Rte accorde son soutien à Vigne de Cocagne, le projet d’exploitation-école viti-vinicole n’est alors qu’à l’état de germination.

Un mois plus tard, le 16 novembre, Pauline Chatin, la porteuse de projet, et Jean-Charles Thibault, vigneron-formateur, créent la SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) Vigne de Cocagne du Domaine de Mirabeau. L’aboutissement d’un travail mené avec le soutien du Réseau Cocagne, de l’association Vigne de Cocagne, de la commune de Fabrègues, du Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon et de la boulangerie solidaire
Pain & Partage. C’est le coup d’envoi du projet : quelques semaines plus tard, les premiers salariés sont recrutés et l’équipe commence à œuvrer sur vignes et oliviers, en plein cœur du Pôle d’excellence agroécologique « Le Domaine de Mirabeau ». Les travaux d’hiver, que sont la taille puis le tirage des bois, ainsi que l’attachage des baguettes sur le fil porteur, sont presque terminés. Ce
mois-ci, cap sur le broyage des sarments de vigne et la taille des oliviers.

La création d’une SCIC traduit la volonté de la fondatrice, Pauline Chatin, de piloter collectivement un projet de territoire. Ce statut lui permettra notamment d’associer, de manière paritaire (une personne = une voix), toute personne physique ou morale souhaitant s’impliquer dans la gestion de la société, afin de mener à bien sa mission : favoriser l’insertion de personnes éloignées de l’emploi par le biais de la viticulture biologique. Deux salariés suivent actuellement le parcours d’insertion et de formation : Isabelle et Mounir. En attendant juin prochain, et la cérémonie d’inauguration de Vigne de Cocagne, nul doute qu’ils participeront activement à la préparation du prochain millésime, attendu pour 2019 !

Plus d’informations sur le projet…